Foyer

Court-métrage - Fiction - 9' - Drame fantastique-SF - Huis-clos

Un scénario de Thibault Duperier

Pitch

Aurélia, 30 ans, enceinte de huit mois, attend son deuxième enfant au milieu d'une vie de famille en apparence tranquille, dans une petite maison de banlieue. Mais face à Cyril, son mari, Aurélia doute : est-ce que ça se passera aussi bien pour ce deuxième que pour leur premier enfant, Mathéo ? Est-ce qu'elle l'aimera autant ?

Lorsque le bébé se met à taper très fort dans son ventre, Aurélia prend peur. Elle sort un appareil étrange d'une petite boite noire. Elle pose deux électrodes de part et d'autre de son gros ventre, reliées à un semblant de smartphone. Elle se met à communiquer avec son bébé.

Aurélia doit décrypter le langage énigmatique du bébé pour comprendre son message et essayer de remédier à sa grande peur à elle : que le bébé ressente son manque d'amour pour lui.


Intentions

Mon envie, comme souvent, est née d'un questionnement. Que peut-il bien vivre, ce fœtus, enfermé dans ce ventre, au milieu de tout ce liquide étrange ? Il ne connaît rien du monde, et pourtant, dans les dernières semaines de sa conception, il en ressent pas mal de choses. Des petits éléments qui n'ont certainement aucun sens pour lui, mais qui rythment son monde et commencent à construire ses émotions.

De là est partie le "Et si" de ce film : Et si l'on pouvait communiquer avec le bébé, in utero, que pourrait-il nous dire ? En quels mots cela pourrait-il se traduire ? Et surtout, que pourrait-il nous apprendre, cet intime étranger ? De quoi pourrait-il nous faire prendre conscience ?