1er AVRIL 2017

Résidences Sofilm. À propos de "notre Star Wars", ça bouge... Et en bonus, la critique de Baby Bump par François Cau : "aperçu sciemment provocateur de ce que pourrait être un cinéma de genre d’après 2010, où l’arrogance des compilateurs référentiels serait remplacée par une vraie vision d’auteur." / <V>